exposition de design

Selected works by la Bocca della Verità Gallery

Moderne Art Fair et la galerie bruxelloise la Bocca della Verità vous invite à entrer – ou simplement placer votre main – dans un appartement imaginé par Jean-François Declercq.
Les visiteurs y découvrent à travers l’œil éclectique et avisé du galeriste, une sélection d’objets d’art de la nouvelle scène artistique et de design.

Parmi les créations sélectionnées, sont représentés par la galerie des designers tel que Thibault Huguet, Arnaud Eubelen mais aussi des artistes révélés pour la première fois tel que Thomas Serruys, Marc Baroud, Mira Sohlen, Elise Peroi, Clément Brazille. Toutes les pièces et œuvres présentées seront uniques ou en édition limitée.

Selon la légende romaine, si un menteur place sa main dans la bouche du simulacre de marbre, il sera mordu. Sans montrer les dents, Jean François Declercq  a ouvert sa propre version de La Bocca en septembre 2021, révélant son dernier projet de galerie.

Après avoir lancé avec succès l’Atelier Jespers dans la maison moderniste du sculpteur éponyme, et l’Area 42 dans le bâtiment de Michel Polak pour la Régie du Téléphone et du Télégraphe, Jean François Declercq, une fois de plus, réunit la puissance de l’architecture et son regard sur le design contemporain.
Derrière le travail complexe et tourbillonnant du métal de la Maison van Dijck se cache une maison de style postmoderne, construite en 1989, par un jeune architecte inconnu : Michel Poulain.

Lorsque Jean François Declercq est appelé à jeter un coup d’œil à ce bâtiment inhabituel, celui-ci lui sourit et l’idée d’une nouvelle galerie est née.

La Bocca della Verità a pour ambition de soutenir les jeunes voix dans le domaine du design, en leur offrant l’opportunité de présenter leurs travaux, pour la première fois au public dans un cycle de trois expositions par an.

Le rez-de-chaussée et l’étage supérieur de la galerie accueillent des expositions collectives et individuelles pour la production de jeunes designers et d’autodidactes avec des prix allant de 500 à 15 000 euros.

Le premier étage est une salle de projet, hébergée par Stand Van Zaken, qui sélectionne différents conservateurs, artistes et architectes pour développer un « Cadavre exquis ». Un concept créatif où les artistes travaillent en séquence sur le travail des autres, sans voir ni connaître le résultat final.

DESIGNERS

Thibault Huguet

Jeune designer d’origine roannaise, les créations de Thibault Huguet combinent des savoir-faire artisanaux et des contraintes de conception industrielle.

Thibault Huguet est né en 1989 à Roanne dans le département de la Loire (France). Après une formation de designer industriel à l’école nationale d’art et design de Saint Étienne, il collabore durant six années avec des agences renommées comme Bruno Moinard Editions et l’agence d’architecture Moinard-Bétaille.

En 2020, il crée son studio. Aujourd’hui il travaille entre Paris et Bruxelles, pour différentes marques telles que Cartier, Paco Rabanne, ou Mydriaz Paris.
En parallèle, il propose ses propres créations réalisées en collaboration avec des artisans. Il puise son inspiration dans des domaines variés comme la construction navale et aéronautique, et parfois éloignés du design comme l’archéologie. Ses créations combinent des savoir-faire artisanaux et des contraintes de conception industrielle, qui s’entremêlent et s’enrichissent mutuellement pour créer une production singulière. Il accorde un soin particulier au détail et à la conception de ses objets.

Mira Sohlén

Mira crée des tapisseries à partir d’une méthode unique de pose de carreaux. Chaque tapisserie est réalisée à partir de formes tuftées à la main dans la laine la plus fine (comme des mini-carpets), qui sont ensuite cousues ensemble. Inspirée par l’étude de formes improvisées, elle continue d’explorer le jeu infini entre l’espace positif et négatif.

L’histoire d’Opus est inspirée de sa grand-mère. Née sourde, Mira a grandi en communiquant avec elle par le biais de la langue des signes. N’ayant pas le pouvoir de l’ouïe, la grand-mère de Mira a également vécu toute sa vie sans connaître la musique. Cependant, Mira a toujours été fascinée par le fait qu’elle pouvait toujours danser en rythme car elle ressentait la musique par la vibration du son.

Chaque tapisserie s’appelle Opus et est suivie de son numéro romain chronologique dans l’ordre de sa création. Opus est un mot latin qui signifie une œuvre, en particulier un morceau de musique d’un compositeur. En outre, lorsque Mira crée ses tapisseries, elle n’envisage jamais le résultat final ; sa vision est son processus. Tout au long de ce processus, semblable à celui d’un compositeur de musique, elle cherche à trouver des modèles de beauté de forme, d’harmonie et d’expression d’émotion. C’est comme si différentes formes dansaient et son but est de capturer le bon moment où Opus devient une forme de musique visuelle et tactile.

Helder Barbosa

Artisan de formation (école Boulle, 2014), Helder Barbosa est un designer qui vit et travaille à Paris. Attiré par les formes minimalistes, il crée du mobilier aux lignes douces et épurées, parfois brutes ou décalées. Attentif aux détails de ses créations, il utilise différents matériaux et leurs finitions pour trouver le rythme et l’équilibre esthétique voulus.

Son parcours dans l’artisanat lui a donné les outils pour expérimenter et repousser les limites de ses compétences techniques, lui ouvrant ainsi de nouvelles possibilités créatives.

Ses pièces sont réalisées dans son atelier où il gère l’ensemble du processus de création, de la conception à la fabrication.

 

Thibault Huguet
STERN, guéridon
50 x 45 x h50 cm – contreplaqué de frêne

Thibault Huguet
EQUARRI, banc/table basse
170 x 40 x h40 cm / 94 x 40 x h40 cm – chêne massif
Helder Barbosa
LAMPE#1
Ø19 x h variables cm – aluminium
Thibault Huguet
PLANE, console
162 x 30 x h86 cm – aluminium laqué
Thibault Huguet
STOOL #1
48 x 24 x h46 cm – sycomore, contreplaqué de frêne
Thibault Huguet
ZEPPELIN, banc
196 x 40 x h45 cm – noyer
STERN
STERN est une gamme de deux meubles composés d’un guéridon et d’une table basse. Elle est construite dans une idée d’économie de moyen afin d’obtenir une construction simple. Le guéridon et la table basse se composent de la même forme déclinée à plat ou courbée et permet d’obtenir deux typologies différentes.
EQUARRI
L’équarrissage du bois est une technique employée par les charpentiers qui consiste à transformer une grume de bois ronde en poutre carrée. Les meubles EQUARRI sont produits entièrement à la main avec des outils ancestraux. L’arbre est sélectionné puis abattu à la main pour ensuite être taillé à la hache. Les faces latérales sculptées laissent imaginer qu’une forme attend d’être extraite du madrier.
LAMPE#1
Cette lampe se compose de profilés standards d’aluminium en U et en L. Ce principe de construction permet d’obtenir la hauteur souhaitée.
 
PLANE
Les quatre éléments de la console PLANE, découpés dans une tôle d’aluminium de 5 mm d’épaisseur, sont assemblés mécaniquement sans soudure. La partie centrale structure l’ensemble par trois points d’assemblage, ce qui lui confère une certaine légèreté dans son dessin.
STOOL #1
Le dessin très simple et droit de la structure, contraste avec la courbe et la souplesse de l’assise. Cette dernière, réalisée en contreplaqué, n’est fixée au centre que par une vis ce qui lui permet de se déformer au moment de s’asseoir. Par sa finesse, l’assise est rendue confortable par la tension et la souplesse du contreplaqué.
ZEPPELIN
Un peu à la façon des sculptures de  Naum Gabo, le dessin de ce banc repose sur le principe d’une construction en plan. La forme globale évolue et apparaît progressivement en tournant autour du meuble. Les plans agencés perpendiculairement les uns par rapport aux autres, s’assemblent par tangence. Ils s’effleurent et semblent tenir en lévitation.
Description table :
Helder Barbosa
PUSH
Chêne massif et placage chêne
Diamètre 940 mm / Hauteur : 310 mm
2021
Edition libre
Prix public : 4200€ HT

 

 

 

 

 

Mira Sohlén
Opus-I
Wool tapestry, 2020. 86 x 143 cm
3200 €

 

Mira Sohlén
Opus -XXX
Wool tapestry, 2021. 70 x 184 cm
3800 €

La bocca della Verità Gallery sur Moderne Art Fair

La bocca della Verità Gallery à Bruxelles

CONTACT

85, Boulevard Clovis – 1000 Bruxelles
Tel : +33 (0)1 48 04 75 37 | hello@laboccadellaverita.gallery

Hommage à Iolas

Moderne Art Fair présente pour le lancement de sa première édition, une exposition inédite : « Hommage à Alexandre Iolas », en collaboration avec David Nahmad et Alexandre Skinas.

Œuvres sur papier

 
La galerie baudoin lebon et Moderne Art Fair présentent une sélection d’œuvres sur papier : des dessins de Jean Dubuffet, des estampes de Jim Dine et de Sol Lewit, des lithographies de Robert Rauschenberg et Dan Flavin, des sérigraphies de Flanagan.

Solo Show Vera Molnar

Pour cette première édition de Moderne Art Fair, la galerie Véronique Smagghe présente un solo show de Vera Molnar.